Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle
votre sélection
Pour vous inscrire,
sélectionnez votre date puis validez votre sélection.
dates de formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle Dates de formation dates de formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle
Lyon formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle Ajouter S'inscrire   infos Infos sur le lieu
  • 21, 22 novembre 2019
dates de formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle dates formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle
formateurs Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle Intervenants formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle
formateurs Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle
formation Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle

Prise en charge des patientes présentant une mutilation sexuelle [éligible ANDPC et FIF-PL]


Durée de formation : 2 jours

Tarif : 560 €

Tarif ANDPC : 179.90 €

Tarif institutionnel : 640 €

Format et durée
Présentiel
2 jours (soit 14 heures)

Pré-requis
Aucun

Orientations nationales
Renforcer la prévention et la promotion de la santé
    Soutenir et valoriser les initiatives pour faciliter l’accès à la prévention et à la promotion de la santé
    - Contraception et santé sexuelle.
Sage-femme
    - Les patients en situation de vulnérabilité : Repérage, accompagnement et orientation des femmes, des enfants et des couples (précarité sociale, addictions, troubles psychiques, violences, antécédents médicaux, maladie et handicap).

 

Nombre d’étapes
4 étapes 10 sections dans le programme avec un apprentissage basé sur l’acquisition de compétences (théorie et pratique) et l’évaluation de la progression des pratiques

Objectif général
Améliorer le repérage des mutilations sexuelles (identification des facteurs de risque, les droits, devoirs et procédures de signalement…)
Améliorer les connaissances des professionnels sur l’impact et l’enjeu de la maltraitance ou de la violence sur le développement psychosomatique et la santé de l’enfant ou de l’adulte vulnérable et sur les conséquences traumatiques qui en résultent
Améliorer le traitement et la réponse apportés aux situations (analyse des situations, coordination des intervenants et acteurs concernés pour une réponse adaptée et personnalisée…)
Soutenir les processus de coopération pluridisciplinaire et interinstitutionnelle, pour favoriser une approche multidisciplinaire et multidimensionnelle des situations et garantir une cohérence et une coordination des interventions

Résumé
Les mutilations sexuelles féminines sont des pratiques dangereuses aux conséquences dramatiques sur la santé des jeunes filles et femmes. Elles sont considérées par la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (dite Convention d’Istanbul) comme étant une « violation grave des droits humains des femmes et des filles ». La Convention affirme également que « la culture, la coutume, la religion, la tradition ou le prétendu « honneur » » ne peuvent être « considérés comme justifiant de tels actes ». Ce texte constitue l’une des références de la France en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Le plan Violences et santé a pour objectif de mesurer l’impact de la violence sur la santé. Les mutilations sexuelles féminines sont internationalement considérées comme une violation des droits des jeunes filles et des femmes. Elles sont presque toujours pratiquées sur des mineures et constituent une violation des droits de l’enfant. Ces pratiques violent également les droits à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique, le droit d’être à l’abri de la torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants, ainsi que le droit à la vie lorsqu’elles ont des conséquences mortelles.
Le rôle des sages-femmes peut être multiple sur ces questions :
-Repérer les femmes victimes de Mutilations Sexuelles
-Connaitre le lieu et les coutumes pour s’adapter et adapter notre discours et compréhension
-Accueillir la parole et pouvoir donner suite
-Comprendre les mécanismes psychotraumatiques pour ne plus stigmatiser les victimes
-Rester disponible
-Orienter dans le soin et en terme juridico administratif
Cette formation a pour but d’apporter toutes les connaissances nécessaires pour une pratique capable de dépistage systématique et de prise en charge de ces violences. Les méthodes actives utilisées par la formatrice vont permettre un abord plus subtil de ce sujet difficile.

Programme de formation

Etape 1 : Identifier les mutilations sexuelles féminines
Durée : 0,5 jour (3h)

Cette étape débutera par un questionnaire préalable afin d’évaluer les connaissances / compétences des stagiaires.

Section 1 : Connaitre la définition des mutilations sexuelles féminines et leur classification
   Savoir définir et classer les mutilations sexuelles féminines
   Aborder l’épidémiologie
   Repérer d’autres pratiques traditionnelles néfastes
   Avoir des notions d’anthropologie

Section 2 : Appréhender la question culturelle
   Idées reçues et préjugés liés à des incompréhensions vis-à-vis de la diversité culturelle
   Autres pratiques traditionnelles néfastes

Etape 2 : Incarner le respect de la personne dans les pratiques professionnelles au quotidien
Durée : 0,5 jour (4h)

Section 3 : Réaliser une anamnèse sage-femme spécifique
   Savoir repérer les différentes mutilations sexuelles féminines
   Savoir repérer chez la mineure
   Réaliser un dépistage systématique
   Adopter une attitude juste
   Réaliser un entretien avec une personne victime de MSF

Section 4 : Réaliser un examen prévenant
   Identifier la nature de la mutilation sexuelles féminine
   Evaluer les conséquences des MSF
   Prise en charge obstétricale
   Evaluer les risques de MSF et les prévenir chez ses filles
   Connaitre les conséquences médicopsychologiques

Section 5 : Impact et enjeu de la maltraitance ou de la violence sur le développement psychosomatique et la santé
   Savoir repérer les conséquences psychotraumatiques
   Connaître la mémoire traumatique
   Connaître et appliquer la prise en charge des migrants

Etape 3 : Prise en charge multidisciplinaire des mutilations sexuelles féminines
Durée : 0,5 jour (4h)

Section 6 : Connaitre la législation
   Appréhender la Loi
   Savoir l’appliquer au regard de la protection de la femme et de l’enfant
   Rédiger un certificat de non excision
   Acquérir des compétences sur le rôle d’un professionnel sur les mutilations sexuelles féminines au regard de la loi

Section 7 : Réaliser un certificat de non excision et maitriser les outils et moyens de signalement
   Signalement et protection de l’enfance
   Certificats
   Découvrir les enjeux et moyens de signalements

Section 8 : Mettre en place une prise en charge multidisciplinaire
   Revoir les compétences des sages-femmes sur les MSF au regard de la loi en matière de dépistage prévention et accompagnement (les enjeux de la prise en charge, la reconstruction clitoridienne)
   Construire un réseau efficace

Section 9 : Intégrer les MSF dans la pratique de la sage-femme
   Faire de la prévention sur la santé sexuelle globale
   Penser aux problématiques migratoires
   Utiliser les outils de prévention diversifiée
   Brève Communication sur la sexualité

Etape 4 : Evaluation et amélioration des pratiques professionnelles
Durée : 0,5 jour (3h)

Section 10 : Objectifs pédagogiques spécifiques
   Adopter une conduite à tenir pratique et adaptée avec les compétences acquises par le module de formation en situation professionnelle concrète (analyse de cas cliniques de synthèse)
   Savoir s’évaluer pour améliorer sa pratique
   Savoir construire une grille d’audit avec des critères mesurables dans le domaine de compétence

Cette étape sera finalisée par un questionnaire afin d’évaluer l’évolution des connaissances/compétences des stagiaires à l’issue de la formation (dispositif de suivi de l’acquisition des connaissances /compétences).

Méthodologie
Méthodes pédagogiques actives : cognitif /ateliers /jeux de rôle
Pédagogie interactive avec présentation PowerPoint
Support papier remis
Les ateliers pratiques et l’étude de cas/vignettes cliniques, proposés tout au long de cette formation, seront un temps dédié à l’analyse des pratiques professionnelles et permettront d’intégrer rapidement les données théoriques.

Public concerné
Médecins
Sages-Femmes diplômées d’Etat

Hébergement
Non compris

Horaires
9 h 00 à 17 h 00


retour Retour à la liste des formations haut de page Haut de page imprimer