Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique
votre sélection
Pour vous inscrire,
sélectionnez votre date puis validez votre sélection.
dates de formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique Dates de formation dates de formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique
Paris formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique Ajouter S'inscrire   infos Infos sur le lieu
  • 8, 9, 10 juin 2020
Lyon formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique Ajouter S'inscrire
  • 26, 27, 28 novembre 2020
dates de formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique dates formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique
formateurs Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique Intervenants formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique
formateurs Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique
formation Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique

Physiologie, mobilité de l'accouchement et usage d'une salle physiologique [éligible ANDPC ou FIF-PL]


Durée de formation : 3 jours

Tarif : 870 €

Tarif ANDPC : 299,85 €

Tarif institutionnel : 1020 €

Format et durée
Présentiel
3 jours (soit 21 heures)

Pré-requis
Aucun

Orientation nationale
    -  Soutien de la parentalité

 

Nombre d’étapes
4 étapes 8 sections dans le programme avec un apprentissage basé sur l’acquisition de compétences (théorie et pratique) et l’évaluation de la progression des pratiques

Objectif général
Construire une meilleure lecture du processus corporel, développer de réelles capacités à la rencontre, la confiance mutuelle et l’autonomie.
Offrir une place plus centrale aux mères, aux couples dans l’expérience de l’enfantement, ce sentiment confirmant de se sentir acteur d’un acte majeur de leur vie soutiendra leur parentalité bien au delà de cette expérience de la naissance.

Résumé
Le dernier plan périnatalité à ce jour « Humanité, proximité, sécurité, qualité » date de 2005-2007. Il incite à respecter les dimensions psychologiques et émotionnelles dans le processus de prise en charge de la femme et du couple, associées à la grossessse et à la naissance. Selon les recommandations de la HAS, il s’agit de faire bénéficier toutes les femmes d’un soutien continu, individuel et personnalisé, adapté à leur demande. En 2017, cette même HAS fait des recommandations de bonnes pratiques sur la prise en charge de l’accouchement normal, respectueuse du rythme et du déroulement spontané de la naissance chez les femmes à bas risque obstétrical en réponse à une demande grandissante pour une prise en charge moins médicalisée tout en garantissant la sécurité
La sage-femme, dont la compétence majeure reste la physiologie, est l’acteur principal pour mettre en pratique cette recommandation et répondre à un besoin grandissant de retour à la non médicalisation de la part du grand public. Elle s’attachera à développer des compétences pour soutenir les couples lors du travail et l’accouchement et à réaliser avec la mère un travail corporel intégratif afin de contribuer au soutien de la parentalité et du devenir mère comme à la santé du couple au moment de la rencontre avec leur enfant
Après avoir revu les fondamentaux de la physiologie tant du point de vue mécanique qu’hormonal, la formation leur apportera des outils pour améliorer la mécanique obstétricale, favoriser le vécu de l’accouchement par la patiente et faciliter l’implication du père.
Riche de méthodes pédagogiques actives et de pratiques expérientielles proposées tout au long de la formation, l’expérimentation et la compréhension par le vécu permettront une meilleure restitution dans la pratique professionnelle.

Programme de formation

Etape 1 : Réviser les fondamentaux : introduction à la physiologie de l’accouchement
Durée : 1 jour (7h)

Cette étape débutera par un questionnaire préalable afin d’évaluer les connaissances / compétences des stagiaires.

Section 1 : Rappeler les définitions
   Définir les différences entre un accouchement naturel, eutocique, physiologique et pathologique
   Rappeler les limites de l’accès à la salle physiologique
   Rappeler la mécanique obstétricale : anatomo-physiologie de l’utérus, du bassin et du périnée

Section 2 : S’approprier le contexte hormonal de la grossesse
   Connaitre le rôle et l’impact des hormones maternelles
   Savoir adapter la salle physiologique en fonction de l’impact hormonal
   Connaitre l’influence du psychisme maternel sur l’équilibre hormonal
   Définir l’impact des hormones maternelles sur le vécu pré et post natal du bébé
   Adapter la salle physiologique à la posture d’accouchement et à l’accueil du nouveau-né et
   Connaitre l’influence sur la délivrance placentaire de la rencontre tactile maman-bébé
   Adapter l’utilisation de la salle nature pour favoriser la délivrance placentaire et quantifier les pertes de sang
   Connaitre l’interaction du microbiote intestinal maternel et foetal lors de la naissance

Etape 2 : Maitriser les postures d’accouchement
Durée : 1 jour (7h)

Section 3 : Comprendre l’impact des postures maternelles sur la progression fœtale
   Différencier postures proposées et postures ressenties
   Comprendre l’impact des postures maternelles sur la progression foetale
   Expérimenter corporellement l’impact des postures sur l’ouverture de la filière périnéo-pelvienne

Section 4 : Apprendre à discerner les différentes phases de l’accouchement à partir du ressenti maternel
   Savoir utiliser le matériel de la salle physiologique et proposer différentes postures en adéquation avec la progression foetale
   Explorer et expérimenter toutes les postures maternelles possibles en salle de naissance

Etape 3 : Favoriser le vécu de l’accouchement
Durée : 0,5 jour (4h)

Section 5 : Favoriser le vécu maternel
   Apprendre à gérer la douleur de la contraction utérine en fonction des outils disponibles en salle physiologique
   Apprendre à gérer la douleur et l’ouverture périnéale
   Apprendre à gérer la fatigue maternelle

Section 6 : Faciliter et encourager l’implication du père
   Définir le rôle du père en terme de présence et de contenance
   Apprendre à intégrer le père dans la gestion des postures maternelles en salle physiologique

Etape 4 : Reconnaitre la sage femme comme garante de la physiologie et évaluation de sa pratique dans un but d’amélioration
Durée : 0,5 jour (3h)

Section 7 : Reconnaitre la sage femme comme garante de la physiologie
   Faciliter le scénario de l’accouchement mais aussi le vécu du scénario
   Comprendre la résonnance du lien praticien-parturiente
   Partage d’expériences professionnelles concernant la salle physiologique

Section 8 : Evaluation sa pratique dans un but d’amélioration
   Adapter une conduite à tenir pratique et adaptée avec les compétences acquises par le module de formation en situation professionnelle concrète
   Savoir évaluer de sa pratique dans un but d’amélioration
   Savoir construire une grille d’audit avec des critères mesurables dans le domaine de compétence

Cette étape sera finalisée par un questionnaire afin d’évaluer l’évolution des connaissances/compétences des stagiaires à l’issue de la formation (dispositif de suivi de l’acquisition des connaissances /compétences).

Méthodologie
Méthodes pédagogiques actives : cognitif /ateliers /jeux de rôle
Pédagogie interactive avec présentation PowerPoint
Support papier remis
Les ateliers pratiques et l’étude de cas/vignettes cliniques, proposés tout au long de cette formation, seront un
temps dédié à l’analyse des pratiques professionnelles et permettront d’intégrer rapidement les données théoriques.

Public concerné
Sages-Femmes diplômées d’Etat

Hébergement
Non compris

Horaires
9 h 00 à 17 h 00


retour Retour à la liste des formations haut de page Haut de page imprimer