Ostéopathie dans le champ obstétrical
votre sélection
Pour vous inscrire,
sélectionnez votre date puis validez votre sélection.
dates de formation Ostéopathie dans le champ obstétrical Dates de formation dates de formation Ostéopathie dans le champ obstétrical
Paris formation Ostéopathie dans le champ obstétrical Ajouter S'inscrire   infos Infos sur le lieu
  • 2, 3, 4 juin 2021
Montpellier formation Ostéopathie dans le champ obstétrical Ajouter S'inscrire   infos Infos sur le lieu
  • 3, 4, 5 novembre 2021
dates de formation Ostéopathie dans le champ obstétrical dates formation Ostéopathie dans le champ obstétrical
formateurs Ostéopathie dans le champ obstétrical Intervenants formation Ostéopathie dans le champ obstétrical
formateurs Ostéopathie dans le champ obstétrical formation Ostéopathie dans le champ obstétrical
formation Ostéopathie dans le champ obstétrical

Ostéopathie dans le champ obstétrical


Durée de formation : 3 jours

Tarif : 870 €

Tarif institutionnel : 1020 €

Format et durée
Présentiel 3 jours (soit 21 heures)

Pré-requis
Aucun

Nombre d’étapes
4 étapes 8 sections dans le programme avec un apprentissage basé sur l’acquisition de compétences (théorie et pratique) et l’évaluation de la progression des pratiques

Objectif général
Savoir faire appel à l’ostéopathie dans le champ obstétrical et être sensibilisé au toucher ostéopathique.

Résumé
Les femmes enceintes ou accouchées décrivent souvent des petits désagréments de type dorsalgies, sciatalgies, douleurs ligamentaires, pyrosis ou douleurs cicatricielles. Ces derniers sont bénins mais ils peuvent ternir la grossesse ou la période du post partum. Les professionnels de santé manquent de moyens thérapeutiques pour les prendre en charge puisque les traitements médicamenteux habituellement utilisés sont souvent déconseillés voire contre-indiqués pendant la grossesse ou l’allaitement.
Il est donc intéressant de s’orienter vers d’autres méthodes telles que l’ostéopathie. Cette thérapie holistique reconnue en 2002 a-t-elle sa place dans la prise en charge globale des troubles mineurs de la grossesse et du post partum ?
Une étude menée par l’Université de Lyon 1 montre que les femmes enceintes de tous âges et préférentiellement des nullipares se tournent vers l’ostéopathie pour soulager leurs douleurs sans recourir à des traitements médicamenteux. Il est évident aujourd’hui également que l’ostéopathie fait partie des pratiques de recours par le grand public qui souhaite de plus en plus avoir à des prises en charge physiologiques.
Cette formation à destination des sages-femmes a pour but de promouvoir l’ostéopathie tout particulièrement pour les femmes enceintes, à sensibiliser les professionnels à cette pratique et leur faciliter l’accès à un diplôme validant et reconnu (pour l’instant pas d’ostéopathie SF sans diplôme complémentaire).
Après avoir revu l’obstétrique sous l’angle ostéopathique, les stagiaires auront l’occasion de pratiquer les différentes techniques selon les situations étudiées : pendant la grossesse, pour corriger les désagréments bénins ou dans le postpartum afin d’améliorer les troubles de la statique ou les douleurs cicatricielles. Tout cela dans le respect des compétences professionnelles et après avoir précisé les exclusions et contre-indications éventuelles.

Programme de formation

Etape 1 : L’obstétrique sous l’angle ostéopathique
Durée : 1 jour (7h)

Cette étape débutera par un questionnaire préalable afin d’évaluer les connaissances / compétences des stagiaires.

Section 1 : Comprendre l’ostéopathie et connaître son historique dans les grandes lignes
   Appréhender les définitions et les différents courants de thérapies manuelles
   Connaître la place de l’ostéopathie dans le champ d’action médical
   Savoir intégrer l’ostéopathie à l’obstétrique
   Développer le sens du toucher

Section 2 : Connaître les notions d’anatomie et de biomécanique de l’accouchement sous l’angle ostéopathique
   Etudier le bassin sous l’angle ostéopathique
   Rechercher les déséquilibres ostéopathiques articulaires du bassin
   Connaître les pratiques ostéopathiques favorisant l’eutocie

Etape 2 : Situations obstétricales, douleurs et maux de la grossesse pouvant bénéficier de l’ostéopathie
Durée : 1 jour (7h)

Section 3 : Acquérir les réflexes ostéopathiques et les intégrer dans sa pratique quotidienne
   Savoir repérer les situations obstétricales pouvant bénéficier de l’ostéopathie avant et pendant la grossesse ainsi qu’en salle d’accouchement
   Identifier les pathologies d’exclusion et contre-indications temporaires au traitement ostéopathique
   Savoir diriger dans le réseau de soins : vers quel professionnel adresser ?

Section 4 : Acquérir des techniques utiles lors de diverses pathologies obstétricales
   Savoir mettre en pratique avec des études de cas cliniques, notamment les dysfonctions des ligaments péri-utérins
   Savoir traiter les problèmes rachidiens

Etape 3 : Situations cliniques particulières
Durée : 0,5 jour (4h)

Section 5 : Agir sur la statique pelvienne dans le post partum immédiat
   Savoir agir dans le post-partum et rééquilibrer le bassin
   Savoir agir sur les troubles de la symphyse pubienne
   Savoir travailler sur les cicatrices : épisiotomie, césarienne et cœlioscopie

Section 6 : Agir sur les déséquilibres dus aux malpositions posturales dans le postpartum
   Repérer les problèmes posturaux en rapport avec l’allaitement
   Traiter les dorsalgies et cervicalgies dans ce contexte
   Donner les conseils adéquats

Section 7 : Indiquer l’ostéopathie chez le nouveau-né
   Savoir quand utiliser l’ostéopathie pour un nourrisson
   Connaître les risques d’un traitement ostéopathique pour le nourrisson
   Bien identifier les indications et les contre-indications

Etape 4 : Evaluation de sa pratique dans un but d’amélioration
Durée : 0,5 jour (3h)

Section 8 : Objectifs pédagogiques spécifiques
   Cas cliniques de synthèse du module
   Apporter une réponse ostéopathique en cas de nausées et vomissements
   Repérer et traiter une pathologie du muscle pyramidal ou piriforme
   Etude du Syndrome de Lacomme sous l’angle ostéopathique qui résume à lui seul la quasi-totalité des techniques étudiées tout au long du séminaire. Cette étude permettra de voir si un approfondissement ou une reprise particulière s’impose dans un domaine particulier

A la fin de cette étape, le stagiaire sera capable de :
Mettre en place et d’utiliser ces techniques dans sa pratique professionnelle de sage-femme
Adapter une conduite à tenir pratique avec les compétences acquises par le module de formation dans des cas concrets
Savoir s’évaluer pour améliorer sa pratique
Savoir construire une grille d’audit pour évaluer sa pratique et la faire évoluer
Cette étape sera finalisée par un questionnaire afin d’évaluer l’évolution des connaissances/compétences des stagiaires à l’issue de la formation (dispositif de suivi de l’acquisition des connaissances /compétences).

Méthodologie
Méthodes pédagogiques actives : cognitif /ateliers /jeux de rôle
Pédagogie interactive avec présentation PowerPoint
Support papier remis
Les ateliers pratiques et l’étude de cas/vignettes cliniques, proposés tout au long de cette formation, seront un temps dédié à l’analyse des pratiques professionnelles et permettront d’intégrer rapidement les données théoriques.

Public concerné
Médecins
Sages-Femmes diplômées d’Etat

Hébergement
Non compris

Horaires
9 h 00 à 17 h 00


retour Retour à la liste des formations haut de page Haut de page imprimer