François  LHERNOULD, formateur MedicFormation

François LHERNOULD
Docteur en médecine
DU d'Hypnose Médicale
DIU ostéopathie
Diplomé European Register for Osteopathic Physician
Capacité de médecine et biologie du sport
Membre du Comité scientifique de Médic Formation

Son parcours :

Diplômé de la faculté de médecine de Lyon, ancien médecin militaire, une bonne partie de la carrière du Dr Lhernould s’est déroulée outre-mer. Il a ainsi travaillé en Côte d’Ivoire, dans les Caraïbes, en Guyane, à Mayotte, dans l’ex-Yougoslavie et dans l’île de la Réunion.

Lors de ces missions médicales et humanitaires, il a privilégié les contacts avec la pédiatrie et le suivi des femmes enceintes, expériences extrêmement riches pour sa pratique médicale et sur le plan humain.

En 1999, il s’oriente vers un exercice exclusif de l’Ostéopathie.

Depuis 2009, selon les indications, il intègre l’hypnose médicale lors de ses séances d’ostéopathie et développe des techniques d'hypnose intégrant pleinement le potentiel sensoriel de ces patients.

Vice-président de la société régionale de médecine du sport en Languedoc Roussillon, il est également membre de plusieurs sociétés : Société Française d’Ostéopathie et Ostéos de France ainsi que du réseau Naître en Languedoc Roussillon.

Formations : 1974-1981 : Etudes médicales à la faculté de Lyon 1982 : Diplôme de médecine tropicale à Marseille 1987 : Certificat d’études statistiques en épidémiologie 1988-1998 : Nombreux stages et formations dans les domaines : de l’urgence , de l’ostéopathie ,du sport (médecine de plongée, médecine de montagne , du parachutisme et sports extrêmes ). 1999 : Mésothérapie 1999 : Ostéopathie à l’Hôtel-Dieu à Paris 2000 : Ostéopathie à Bobigny 2002-2004 : Nombreuses formations au sein de divers organismes : Ostéo Pratique Ostéo Formations Ostéo plus Société française d’ostéopathie . 2005 : Posturologie avec le collège international d’études de la statique 2006 : Capacité de médecine et de biologie du sport 2009.2010 : DU d’Hypnose Médicale.


Formations dispensées par François LHERNOULD :

retourRetour retourHaut de page